• Un nouveau départ sans déchets !

    Mon objectif  "Zéro Déchet"

    Vous en avez forcément entendu parler sur le net ou peut être à la tv (est-ce qu'ils passent encore des trucs intelligents là-bas?) et il devait certainement être accompagné d'un nom devenu "emblématique" : Béa Johnson. Mais dans l'article où j'ai découvert ça en début d'année, ce n'était pas elle qui parlait de son expérience mais une étudiante. A vrai dire je connaissais déjà cette façon de vivre chez des personnes Pro-nature et environnement que j'ai rencontré depuis mon adolescence. Car je m'intéresse à l'environnement depuis le collège et j'ai même fait une licence dessus. Il n'y a pas d'âge pour se rendre compte de la valeur du sol sur lequel on vit. Mais bref! J'ai lu cet article et malgré toutes les connaissances que j'avais et que j'ai encore sur le sujet, ce n'est pas le principe écolo qui m'a frappé le plus mais juste une phrase de cette demoiselle interviewée , que je cite maladroitement de mémoire  : 

    "" A la base ce n'était pas vraiment pour suivre un mouvement écolo et plus respectueux de la nature que j'ai décidé de relever ce défi et de changer de vie, mais simplement parce que j'en avais marre de descendre les poubelles toutes les semaines.""
     
    … C'est parfaitement moi!! Bon ok, j'habite au 4ème étage, j'ai un ascenseur et le local à poubelle est juste à côté de la porte d'entrée de l'immeuble. Ça doit me prendre 2 min pour les sortir… Mais quand même! Et puis ça déborde de partout, en 3 jours elle est déjà pleine à craquer alors que tu n'as presque rien mangé à cause de ton budget d'étudiant ridicule! Mais malgré tout tu les descends chaque semaine et elles font presque ta taille si tu les superposes!! C'est ça qui m'a réfléchir en premier lieu et non le côté écolo de la chose, même si je trie déjà. Mon problème de fainéantise m'empêchait de descendre les poubelles chaque semaine sans retard ou sans râler. Quelles solutions s'offraient à moi si je ne voulais pas faire d'effort pour sortir ces poubelles ? Les supprimer. Tout simplement. 
     
    Me voilà donc au début septembre 2015, après m'être interrogée et documentée sur la question, à me lancer dans ce défi de Zéro Déchet. Oui je suis étudiante, oui ça doit paraître insurmontable et chiant, oui vous êtes en train de me prendre pour un Alien et vous vous imaginez déjà que je vais devoir payer une fortune pour ne plus avoir à prendre 2min de mon temps le mardi soir pour descendre à la benne. Mais non, je ne crains rien, ni l'avis de mon copain qui trouve ça ridicule, ni celui du boucher qui va me regarder d'un drôle d'air quand je vais lui montrer un bocal vide en lui disant "met la viande dedans steuplait!", ni l'avis de ma banque. Ce soir je vais jeter mes dernières poubelles de l'été avant de me lancer pleinement dans l'aventure et quoi que vous en disiez, je trouve ça super fun
     
    Voici comment je vais procéder et si cela intéresse des personnes j'en serai plus que ravi! Ça nous fera un sujet de discussion en plus! Je vais scinder en quelques étapes que je trouve primordiales pour me lancer :

    I. Quels outils ou informations sont essentielles pour démarrer ?

    Ceux qui connaissent le mouvement me dirons sûrement : Achète déjà le livre de Béa Johnson "Zéro Déchet" et tu auras toutes les réponses. C'est ce que je croyais quand je suis allée à la Fnac pour acheter son livre. Je me suis permis de le feuilleter avant de passer à la caisse mais... finalement non.  

    Pourquoi n'ai-je pas acheter le livre  de Léa Johnson pour ce changement ? : 

    1. Pas logique : Un livre qui fait l'apologie du Zéro Déchet mais qui est imprimé chez une grosse édition à la Fnac avec 500 pages blanchies à je ne sais quels produits c'est le summum du non-sens pour moi. Elle explique qu'elle est contre les produits blanchis et l'industrie de consommation sur une page ...blanchie, dans un livre.... édité à la chaîne, pour faire le buzz, au prix de 8 € si t'es chanceux, 20€ si t'es un bon pigeon sur Amazon. Désolé Béa, mais là, non. Tu aurais très bien pu vendre ton manuscrit à une maison d'édition durable et respectueuse de l'environnement, qui promeut l'activité artisanale etc… Là ton discours aurait été crédible. (Oui je vais être cynique comme ça tout le long, car c'est vraiment le point qui m'a le plus énervé!)
    2. Déjà vu : Parce que je connaissais la plupart des conseils donnés puisque moi-même écolo avertie et bien éduquée au respect de l'environnement depuis ma tendre enfance. Et je pense que si vous êtes ici pour me lire, c'est que vous avez vous aussi les notions de base.
    3. Trop de futilités : Parce que à part donner 3 graphiques et 50 conseils qu'on retrouve facilement dans des articles gratuits sur le net, rien n'est ultra-utile, c'est surtout une autobiographie. Et n'allez pas me dire que vous allez faire ses recettes! On les fait jamais car on a jamais ce qu'il faut dans le frigo! Bon, ok elle nous conseille d'aller acheter en vrac, mais sur 20 pages pour expliquer son expérience de comment le lundi matin elle se lève pour faire 200km au lieu de 20 juste pour ça. Quitte à m'acheter un livre, autant que ce soit un que je lirais en entier plutôt que d'avoir à trier les infos utiles des futiles. (Un peu comme ton article Lawlie, non?) 

    CONCLUSION : Ce livre n'apporte rien de plus que ce que l'on peut déjà voir sur internet avec quelques brèves recherches. Si vous savez : trier vos déchets recyclables, laver une bouteille en verre pour la réutiliser, où vous acheter un composteur et demander au vendeur des conseils, cuisiner vous-même, où se trouve le point relais vêtements de votre ville… Vous n'avez pas besoin d'acheter ce livre. Il ne vous servira qu'en tant que lecture peut être agréable, mais ne vous donnera pas d'informations en or supplémentaires. Vous avez déjà toutes les données entre les mains, il vous suffit juste… de penser à les rassembler et les pratiquer! 
    Dans une des pages elle donne le conseil suivant : "Demandez-vous si ce que vous allez acheter est vraiment utile et essentiel". J'ai sorti mon nez du livre, j'ai réfléchi… Et je suis partie. 
     
    Ayant quitté la Fnac en me disant que j'allais plutôt compter sur les bons conseils et témoignages des artisans et des militants écolo français que j'ai entendu très souvent, j'ai tout de même retenu les 5 loi essentielles pour émettre moins de déchets (Lois qui existaient bien avant notre chère Béa) : 

    1- Refuser
    2- Réduire
    3- Réutiliser
    4- Recycler
    5- Composter


    En résumé voici les 5 astuces essentielles pour se lancer : 

    1. Poser un autocollant STOP PUB

    Ça à l'air tout bête, mais essayez de calculer comme ça de tête le poids des publicités que vous allez refuser durant une année entière en posant cet autocollant sur votre boite au lettre? Si comme chez moi les facteurs ont la main lourde sur le paquet de pubs… Croyez moi que c'est déjà un bon bol d'air frais pour la planète et pour vous! 

    2. Déterminer ce que vous pouvez réduire 

    Ça peut être n'importe quoi! Tiens par exemple j'ai décidé que cet hiver j'allais me coudre un mouchoir en tissu plutôt que d'avoir à acheter des paquets entier de Kleenex chaque semaine. Vous pouvez aussi réduire votre consommation d'eau en plaçant une bouteille d'1L dans le réservoir de vos toilettes pour réduire la quantité d'eau mais augmenter la pression… Placer des mitigeurs qui réduisent vraiment le débit… Il y a aussi les toilettes japonaises qui permettent d'éliminer le papier toilettes de nos WC et de réduire le coût en eau car elles sont souvent munies d'un robinet à la place du bouton pour nous laver les mains avec l'eau du réservoir. 3 en 1 ! Il y a vraiment un nombre incalculable de truc à acquérir ou faire pour réduire notre consommation.
    Le dernier en date qui me fait de l'oeil, c'est le pommeau de douche qui me permettrait de réduire à 70% ma consommation en eau, le fameux petit Nebia! ( Lien vers la description ) mais à 300€ le bidule je vais réfléchir encore un peu. 

    3. Réutiliser tout et n'importe quoi 

    Pas besoin de vous faire un dessin, cette loi nous l'appliquons déjà pour la plupart! Conserver une bouteille de jus de fruit en verre pour en faire une carafe au lieu d'en acheter une à 10€ à Gifi, réutiliser les pots de yaourts pour nos semis, garder les pots de confitures vides pour faire les notre maison… Nous faisons déjà tous ces gestes à la maison! La seule chose à faire c'est de nous demander : quelles autres choses je pourrais réutiliser? Pratiquement tout est réutilisable, il suffit d'être un peu ingénieu. Si vous n'avez pas d'idée, Internet est votre plus fidèle ami! Pas besoin de vous abonner au magasine Maison & Déco pour ça. 

    4.Recycler 

    Vous voyez la poubelle jaune à côté de la verte? Eh bien voilà vous connaissez l'astuce! Le seul soucis dans cette histoire c'est de connaitre les plastiques qui sont recyclables ou non. Je suis encore en train d'étudier la question… Avec les producteurs qui donnent des noms aux plastiques codés tels des mot de passe de la CIA c'est compliqué de se repérer! 
    Et pour les vêtements il y a les voisins, les friperies, les points relais ou mieux encore on peut les proposer directement à des sans-abris. 

    5. Trouver un composteur

    Si vous habitez à la campagne vous en avez surement déjà un. C'est moins probable si vous habitez en ville comme moi. C'est d'ailleurs le commandement que j'aurai le plus de mal à respecter dans ce défi car en ville les possibilités sont très restreintes. J'ai le choix entre :

     - payer 50 balles pour commander un sac spécial compost de 240L qui sera ramassé en bas de chez moi une fois tous les je ne sais plus combien. (Je les mets où mes 240L dans mon 21m²?)
     - Me rendre à la déchetterie la plus proche avec mon petit sac de compost tout mignon. Sans voiture, sans tram, sans vélo, sans bus…. 
     - Acheter un composteur de la ville pour 15€ que je mettrais… au pied de mon lit ?! 
     - Allez faire du porte à porte dans les maisons/immeubles alentours pour qu'un des habitants accepte que je dépose mes pelures d'oranges chaque semaine dans son composteur personnel. Je sais que je suis mormone mais quand même y'a des limites! 
     - Prier mon agence immobilière d'installer un composteur collectif dans l'espace vert de l'immeuble.
     
    J'ai choisi la dernière solution et je vais cette semaine aller faire la demande à mon agence. J'espère être agréer même si je ne me fais pas trop d'espoirs…

    II. Ce que je compte faire : 

    Pour l'autocollant c'est déjà bon depuis longtemps, le compost comme je l'ai déjà dit c'est en cours de négociation, le recyclage c'est ok… Alors qu'est-ce que je dois faire pour quand même réduire ma satanée poubelle ??? En fait avec du recul, je me rends compte que pour chaque pièce de vie on peut opérer plusieurs changements. 

    1. La cuisine : 

    1. Dire stop aux plats préparés (et au RU) : De ce côté j'ai déjà quelques facilités car je refuse la plupart du temps les plats tout prêts, même les surgelés. J'en achète rarement et je me fais à manger moi-même, même si parfois c'est saoulant, même si parfois le goût laisse à désirer car je manque de pratique…. Au moins je sais ce que je mange et la nourriture à une certaine consistance. Idem pour le RU, j'y suis allée… Allez je crois 7 fois durant tout mon cursus universitaire -hors sandwicherie-? (Je suis en M2) Cette année ce sera BENTO! Pareil pour les sauces ou condiments, la plupart sont réalisables chez soi et seront ainsi dénués de tous les conservateurs et colorants possibles et inimaginables!

    2. Le vrac et l'achat chez des artisans/commerçants : Comme l'a conseillé Béa après tant d'autres, le vrac c'est mieux! C'est le meilleur moyen pour dire adieu aux simples, double, triple ou quadruple emballages autour du riz que vous achetez ou des biscuits. J'ai réutilisé des petits sacs en tissu - nos sacs de goûter de gosses <3 - que l'on peut refermer pour mettre les légumes etc. pour les collecter. 
      J'ai déjà commencé l'expérience en allant au marché mais je n'avais pas assez de sacs et j'étais encore trop timide pour avoir le réflexe de les proposer à la vendeuse plutôt que les sachets en papiers. Heureusement ces sachets sont réutilisables donc je les prendrai avec moi la prochaine fois jusqu'à ce que je me confectionne assez de sacs en tissu. Pour la viande en revanche, même si j'ai décidé d'aller chez le boucher bio je ne me sens pas encore capable de lui tendre un récipient en verre surtout quand il y a 5 personnes derrière moi qui me zieutent. Pour pallier à ma timidité handicapante je pense que j'irai le voir aux heures creuses pour prendre le temps de discuter avec lui tranquillement de tout ça avec le sourire et le prévenir que ce sera la même chose à chaque fois que je reviendrai. Et je ferai pareil à la fromagerie!

    3. Les produits ménagers : Acheter plutôt écologique et en gros bidon. Pour le liquide vaisselle je verse toujours une partie du bidon dans un flacon à pompe plutôt que les bouchons habituels car je peux doser plus facilement sans risquer de vider 20cl sur mon éponge par inadvertance. Un geste tout bête mais qui me fait bien économiser! J'essaye d'utiliser des bassines pour les grosses vaisselles ou de fermer le fond de l'évier pour faire tremper au lieu de laisser couler l'eau pendant 30 minutes. Concernant les produits à récurer, le savon noir et le bicarbonate de soude savent presque TOUT faire!

    4. Les tisanes : Non toutes les infusions ne sont pas des thés mesdames messieurs, les TISANES ça existe! Et ça ne comporte absolument pas de thé! En plus, on peut les faire chez soi, en achetant les ingrédients qu'on veut séparément, dans des sachets en papier recyclable et en les mélangeant à notre convenance dans une boule à infusion en métal… réutilisable! Je préfère cette méthode depuis plus d'un an déjà. Acheter tous les ingrédients (bio) m'a demandé un petit investissement au début mais au moins ils me durent longtemps et je peux recréer ainsi des tisanes que j'aime ou qui ne sont plus commercialisées comme une certaine tisane féminine qui fonctionnait très bien sur moi! On élimine ainsi les boites toutes prêtes + l'emballage plastique autour de chaque sachet de tisane + le sachet de tisane qu'on jette à la poubelle. En plus comme les ingrédients utilisés sont bio, je peux les mettre dans la terre de certaines de mes plantes pour créer un petit humus après ma boisson. (Attention certaines plantes ne s'aiment pas!)

    5. Minimiser et réutiliser les restes : Là encore j'ai un coup d'avance car je ne gaspille jamais mon assiette sauf véritable exception. Mais là où il faut faire attention c'est dans la conservation des aliments. Je promets de ne plus oublier la boite de pâte de la vieille dans le frigo et de mettre sous vide la viande la prochaine fois!

    6. Acheter en verre ou recyclable pour le reste : Pour tout ce qui est produits liquides par exemple, comme le lait, les jus d'orange, les sauces etc… je préfère ces deux éléments.

     
    2. La Salle de Bain

    1. Dire stop au coton : On l'utilise PARTOUT dans la salle de bain! Si bien que la poubelle de ma salle de bain rivalise presque avec celle de la cuisine! Le coton blanchi est un pollueur et doit certainement être le déchet #1 de cette pièce.

      1. Les cotons tiges : Préférer le nettoyage des oreilles à l'eau, grâce au jet sous la douche. En plus c'est plus sain car ça évite les bouchons!
      2. Les disques démaquillants : Des petits disques démaquillants en tissu! En plus on peut en faire de toutes les couleurs!
      3. Le coton pour les vernis : On peut certainement utiliser le tissu d'une vieille chaussette pour enlever le vernis avec l'acétone!
      4. Les mouchoirs : Mouchoir en tissu
      5. Les lingettes : Sauf si vous avez un bébé (et encore), franchement les lingettes en général sont optionnelles. Un bout de tissu ou de papier toilette et de l'eau et l'affaire est close!
      6. Le papier toilette : Euh… les toilettes japonaises? Sinon je ne vois pas encore de solution.
      7. Les serviette hygiénique/ tampons : Coupe menstruelle addict RPZ!

    2. Produits nettoyants pour le corps: Comme je l'ai déjà dit, j'ai abandonné les gels douches et shampoings pour des savons et shampoings dures. Quasiment pas d'emballage et ça tient plus longtemps.

    3. La lessive : Je la fais essentiellement à la main, au savon de Marseille spécial. J'en achète par lot de 3-4 et ils tiennent très longtemps. J'utilise une fleur de bain pour faire mousser et frotter les tissus peu fragiles, ça nettoie très bien!  Coté séchage : l'air et la fenêtre sont mes amis! J'ai donc dit adieu aux bidons et aux dosettes depuis longtemps sauf exception à la laverie.
      (N.B. : J'évite aussi de laver inutilement mes vêtements. Au moyen-âge ou à la campagne je comprends qu'il faille les laver régulièrement, mais à notre époque on se lave presque tous les jours et on a des vêtements exprès pour le sport donc nos vêtements habituels se salissent lentement. Il faut arrêter d'être hypocondriaque et de penser que si on ne lave pas notre jean après l'avoir porté deux fois on va tomber malade ou pire, qu'on est crade!)  

    4. Les cosmétiques / Soin du corps : Faites les maisons! Dans des flacons de produits que vous avez terminé ou que vous pouvez commander pour pas cher sur Aroma-Zone par exemple. (cf mon précédent article sur les cosmétiques fait maison

     
    3. Le salon et autres pièces

    1. Entretien du sol : Si je n'avais pas de moquette dans mon appartement j'aurai pu vous prôner les bienfaits du balai contre l'aspirateur pour économiser l'énergie mais ça serait hypocrite. En revanche, je vous conseille d'avoir un chéri généreux qui vous offre un aspirateur à réservoir sans sac! <3 Pour les surfaces style lino/carrelage, je vais arrêter les lingettes jetables et revenir à la bonne vieille serpillière.

    2. Entretien de l'air : J'ai délaissé les diffuseurs de parfum pour plutôt faire chauffer de l'eau dans un récipient en ajoutant quelques brins de Thym, Romarin ou Eucalyptus. Je mets aussi quelques gouttes d'huile essentielle. Ça purifie l'air et c'est très bon en cas de rhume! Le coup de la goutte d'huile essentielle dans le tube du rouleau de papier toilette pour parfumer la salle de bain aussi c'est nickel!

    3. Pour la poussière : Oubliez Swiffer et achetez des carrés de microfibres! 


    III. Ce que m'apporte le défi en plus d'alléger ma poubelle 

    Je tenais vraiment à faire ce point 3 car, j'ai à peine commencé et, je me rends déjà compte des économies gigantesques que je suis en train de faire ou de prévoir. Evidemment pour vous, une étudiante qui décide de faire un tel défi en préférant acheter bio ou écolo en plus doit forcément se ruiner. Et bien figurez-vous que non!

    Avantage #1 

    C'est évident je dois avoir un avantage considérable comparé à un étudiant ordinaire car j'ai des principes assez particuliers: 
    -  je ne fume pas, 
    - je ne bois jamais d'alcool, 
    - je sors trèees rarement et jamais en boite, 
    - je ne suis pas fana de shopping ou d'achat de cosmétiques 
    - et je m'achète très rarement des sucreries/trucs gras à manger chez moi.

    Oui… je fais des sacrés économies hein? J'ai comparé mon budget à ceux d'étudiants lambda et j'ai presque eu l'impression d'avoir le budget d'un SDF tellement la différence était flagrante avec certains. Bien sûr, rares sont ceux qui voudrait se priver de tout ça et avoir une vie aussi ennuuuuyaaante que la mienne. Mais si quelques'uns d'entre vous trouvent normal de dépenser 70€ pour la bouffe + 30€ d'alcool + 20€ de sortie + 15€ de clopes par semaine, sachez que je n'en dépense pas plus de 30 en général pour la même durée. Je crois donc pouvoir me permettre d'acheter des aliments à peine plus cher - suffit de bien les choisir- pour manger sainement. Cette année je m'en sortirai peut être avec 35€ par semaine dans le pire des cas… Quand bien même si je compte, sans le loyer, je ne dois pas coûter vraiment plus de 200€/mois, forfaits, abonnement et assurance compris. (On ne compte pas le tissu pour la couture par contre :p )

    Alors pourquoi est-ce si peu cher ? Eh bien mes amis parce qu'à force de remplacer des trucs jetables par des éléments réutilisables presque à l'infini on finit FORCEMENT par faire des économies si ce n'est pas dans l'immédiat. De plus dans les commerces nous payons souvent plus l'emballage que le contenu. Supprimez le prix du plastique et vous payez beaucoup moins cher! Enfin cela va de soi, faire les choses soi-même coûte encore moins cher, parfois ça ne nous coûte que des calories! 
     
    Premier point positif  :  J'allège mes factures!

    Avantage #2

     
    Ce défi demande de s'organiser et ce doit être une faculté ou un réflexe propre aux femmes peut-être parce que dés que je commence à organiser un point de ma vie, je finis inévitablement par organiser les points adjacents. Ainsi ce défi m'a permis d'enfin me constituer un budget et de planifier mes repas dans la semaine pour savoir quoi acheter et pour quand. Créer des choses soi-même demande aussi de se libérer et de tenir son agenda correctement si on veut pouvoir s'en sortir. 
     
    Deuxième point positif : Je suis plus organisée!

    Avantage #3


    Enfin, comme je l'ai déjà dis, quitte à payer un chouilla plus cher, ce défi me demande d'acheter des produits plus respectueux de la planète et donc plus sains. Je mange mieux, j'utilise moins de produits chimiques car je les prépare moi-même et la tenue de mon planning de recette m'oblige à surveiller mon alimentation. Vous le savez tous la viande produit, avant même d'arriver dans notre assiette, beaucoup de déchets et elle coûte cher. Ces facteurs me poussent à réduire ma consommation. Bien sûr je ne serai jamais végétarienne, j'aime trop la viande animale pour cela! Mais j'achèterai avec plus de parcimonie et à des personnes de confiances, qui me permettront de savoir que l'animal, avant d'arriver dans mon estomac, a été traité avec respect. En ce qui concerne les poissons, c'est plus compliqué car l'élevage sans hormones ne protègent pas des pollutions de l'eau mais acheter sans emballage est déjà un plus! Surveiller son alimentation c'est aussi moins de sucres! J'ai appris récemment que les régimes sans sucres sont très bénéfiques et libèrent des addictions. Que demander de plus ? 

    Troisième point positif : Je mange mieux! 

     

    Voilà c'est "tout" ce que j'ai à vous dire sur mon nouvel objectif de vie! Je posterai de temps en temps quelques tutos de créations pour vous donner des idées ou des photos de ma poubelle qui se réduit de mois en mois... Et n'hésitez pas à discuter avec moi sur le sujet si vous le faites déjà ou que vous souhaiteriez le faire aussi!  

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Anna
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 09:30

    Perso, c'est grâce à la lecture du livre de Béa Johnson que je me suis lancée dans l'aventure du zéro déchet. Je suis davantage lecture papier que lecture web (habitude, facilité dans les transports...). Chacun cherche l'info où il peut/veut. En tout cas, son livre m'a ouvert les yeux et ça m'a permis d’atterrir sur votre article que je trouve génial ! Bref, tout ça pour dire que j'ai pas trop aimé vos critiques sur le livre de Béa Johnson, car il en faut pour tous les goûts, et qu'il n'est pas inutile. Mais que je choisirais plutôt vos conseils, car ils me parlent davantage.

    2
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 10:36

    Bien sûr j'ai bien précisé que ça pouvait servir à ceux qui aiment lire et que je ne l'ai pas pris car j'avais déjà toutes les données. Il est inutile SI vous avez déjà la plupart des infos pour vous lancer. Je ne changerai pas ma critique là dessus (je ne travail pour personne donc j'ai encore le droit de dire ce que je pense vraiment ^^) tout simplement à cause du premier point sur la logique que je trouve inadmissible pour une personne qui se qualifie d'engagée et qui se pose - ou a été posé on ne sait plus trop avec les médias - en modèle emblématique du mouvement. Ça revient au "faites ce que je dis mais pas ce que je fais". Ces centaines de français écolos ou juste avertis se sont saignés à la tâche avant elle pour faire entendre ce discours avec des démarches plus logiques et n'ont pas été entendu ou totalement ignoré ce qui est triste. Il a fallu attendre une belle américaine poussée par le buzz et son histoire éditée à la Fnac pour que les gens s'y intéressent... Mais ça! c'est une frustration de "vieille" apprentie écolo et au moins maintenant le monde est averti, il a quand même matière à se réjouir! 

    Mais dans le fond vous avez raison, que ce soit sur internet, sur livre de grande surface ou plutôt durable, l'important c'est de s'intéresser à ce qui est expliqué à l'intérieur. Ici c'est l'avis sans scrupules d'une étudiante, qui va correspondre plutôt à des personnes, écolos ou non, qui comptent chacun de leurs sous et qui sont largement plus ouverts au format numérique que papier comme moi. 

    Sinon je suis contente qu'à part ce passage mon article vous ait plus :) J'ai fait cet inventaire en partie pour moi-même, pour mieux me repérer entre toutes les informations que j'ai vu ou entendu. Après tout c'est un blog avant tout personnel, mais si mes astuces ou conseils peuvent vous aider ne serait-ce qu'un peu j'en suis vraiment ravie! 

    D'ailleurs tant que j'y pense, je n'ai pas mis de sources car ce serait vraiment chipoter pour pas grand chose, je serai forcée de fouiller dans mes recherches de plusieurs années. Mais je compte peut-être mettre quelques liens de DIY des astuces que j'ai pu citer en plus de Nebia. A voir après si des vidéos vous intéressent vu que vous êtes plutôt pour le papier pour vous informer. :) 

    3
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 11:02

    tu es une biologistes ??? :)

    4
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 11:34

    "Biologiste" c'est un bien grand mot mais j'ai une licence en biologie et écologie appliquée en tout cas oui ^^ Même si aujourd'hui je suis en Master d'Archéo-géo-sciences. 

    5
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 14:26

    Tu as quel âge ??? :) 

    6
    Erda
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 20:57

    Intéressant ! J'avais vu la démarche de Johnson sur quelque site et une chose m'avait frappée. Je me suis dit :
    "Ils ne s'emmerdent pas trop, ses gosses ?"

    Quand on a pour passion les loisirs créatifs de façon général, ça a beau être une activité très saine, les produits sont d'une part vite nocifs dans leur fabrication, élimination voire utilisation (peintures, matières plastiques, résines, colles, ect ect),. Et génèrent bien sûr des déchets : de l'emballage de la fimo à la lame de cutter qu'il faut changer sous peine de lacérer ce qu'on veut couper, en passant par les chutes diverses et variées qu'on ne peut plus accumuler car on n'en fera rien, par les culs de crayons, les tubes de peinture....
    Un étudiant en art, par exemple, c'est une vraie "usine à études", oeuvres, essais, tentatives... et donc... à déchets.

    Tout ne peut pas être fabriqué à partir de récup' ou de matériaux naturels. J'y ai songé bien sûr, mais parfois pour certains projets c'est tout bonnement impossible, malheureusement. Si quand on est enfant on est super content de coller ensemble un marron et deux allumettes, après ce n'est plus vraiment la même... 

    D'un autre côté, se frustrer en se limitant à faire des sculptures d'argile ou des vêtements en lin/chanvre bio... ce n'est pas une solution. (Même si je salue toutes les initiatives de créativité 100% naturelle !)

    Je n'ai pas spécialement de réponse à ce dilemne douloureux à toute personne consciente de ces/ses choix mais serais curieuse de connaître votre avis dessus.

    7
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 22:10

    @les2girls : J'ai 23 ans. Si tu veux en savoir plus sur moi je raconte ma vie ici : http://lawlie.ek.la/qui-suis-je-p951878 ^^ 

     

    @Erda : Alors là dessus mon avis est très complexe donc très long désolée ^^ 

    Tout d'abord, il faut se mettre dans la tête que le nombre de personnes qui suivent ce mouvement sera TOUJOURS, toujours 7 milliard de fois plus faible que celui des personnes et industries qui émettent des déchets. J'ai pleinement conscience que mon projet ne va aider la planète qu'à un pourcentage de 0.01*10^-1005.... En gros quasiment en rien! Je n'aide pas la planète en premier, je m'aide moi-même et par extension je tente de donner un exemple, de faire réfléchir mais au fond sur mes 300 amis FB combien vont faire des efforts à leur tour ? Peut-être 3! Même avec l'effet papillon je sais pertinemment qu'on ne sauvera pas la planète avec ça. Pourquoi?Parce qu'on a déjà passé le point de non-retour depuis longtemps, ça je l'ai appris en licence et c'est ce qui m'a fait changer de projets. Il est déjà trop tard! Les grandes agences nous mentent évidemment pour ne pas effrayer la population tout de suite. Regardez l'exemple tout récent de la Nasa qui s'est "rendu compte" que le réchauffement allait quand même faire monter 1m d'eau... Vous croyez vraiment qu'ils se sont trompés dans leurs calculs? xD Mes profs et moi on le sait depuis au moins 5 ans avec des graphiques de chercheurs et centre de recherche pour preuve! Ils le savent, mais ils sont payés pour masquer la vérité. (Et je suis loin d'être conspirationniste sur ce sujet croyez moi, je voulais vraiment y croire à l'époque! Mais quand ton Directeur d'Université te dit "On a voulu nous payer pour qu'on réfute nos résultats et qu'on dise qu'il n'y a pas de changement climatique"... Tu comprends tout!) 

    Ça ne sert donc à rien de se rendre malade pour être naturel à 100%, tout ce qu'on peut faire c'est "limiter la casse". Inutile de se saigner à blanc pour sauver la planète alors que le monde passera écraser une grande partie de nos efforts après. Se lancer aujourd'hui dans une vie dénuée de toute pollution n'est pas utile pour la planète, elle est utile pour nous-même si on a vraiment le désir de vivre ainsi et d'avoir la conscience tranquille.  

    Pour répondre de manière plus personnelle, ce projet me tient vraiment à coeur mais je ne me forcerai pas à atteindre les 0g de déchets par mois. Si je réduis déjà à une petite poubelle par mois, c'est immense! Pour ce qui est des créations, évidemment je ne compte pas me limiter entièrement. Je ne vais pas imprimer mes belles photos sur du papier recyclé non blanchit pour obtenir un résultat médiocre (mais je peux pour les textes etc.), ni me priver de l'acrylique ou des feutres copics (mais je peux prendre des recharges!). Pareil pour la couture, je ferai plus attention pour réduire le nombre de chutes mais j'en aurai FORCEMENT! Je ne vais pas m'arrêter de coudre pour ça, sinon autant ne plus m'habiller!

    Et pour les enfants... Après c'est un avis vraiment personnel mais je trouve ça presque méchant de vouloir priver ses enfants de petit plaisirs en les faisant revenir aux jeux d'il y a 200 ans en arrière alors que nous même nous avons pu profiter de ces colles, de ces pattes fimo etc... Est-ce qu'on est devenu mauvais et extrêmement malade pour autant? On doit vivre avec son temps. Autant proscrire la tablette et l'ordi trop jeunes c'est carrément légitime, autant donner un bout de pâte à la farine informe au lieu de ses playdoo à son enfant c'est pas nécessaire. Parfois les parents vont même jusqu'au retrait des enfants à l'école pour les enseigner à la maison. C'est bien de vouloir les protéger mais ils ne sont pas aidé pour s'intégrer dans la société. On leur crée une différence - parfois presque un handicap- justement dans LA période où ils apprennent à s'intégrer. Les pauvres franchement, en plus ils ne doivent même pas comprendre la véritable raison de leur privation! Certains prendraient ça pour une punition! Si ils veulent suivre le mouvement ils pourront très bien le faire plus tard, quand ils commenceront à moduler leur caractère et leur personnalité par eux-même, après avoir été éveillé à ces notions. Ils pourront le faire eux-même à 100%, quand ils comprendront ce que cela signifie. Après bien sûr je n'ai pas encore d'enfant, mais je me base sur des exemples que je connais personnellement. Ça dépend aussi de la mentalité des parents mais j'ai vu des gamins vraiment.... tu vois la privation gravé sur leur visage :( Et les dégâts quand ils grandissent. 

    En gros je dirais que dés que certaines résolutions peuvent impacter négativement sur soi-même ou sur des personnes proches de nous, mieux vaut éviter. Ici le Zero Déchet n'impact pour l'instant pas du tout en négatif, ça le serait si je me forçais à ne plus dessiner pour ne plus "gaspiller" de papier. Par contre je peux prendre du papier recyclé! :) 

    Voilà! (Oui j'aime écrire et blablater désolée!)  

    8
    Lundi 25 Avril 2016 à 01:32

    Bonsoir! Tu sais pas quoi? Tu m'as donné envie de faire comme toi... '^' quand je pense que ma poubelle est pleine en trois jours, j'en ai 3 à 4 à descendre chaque semaine... bon, que du second étage, mais... sans ascenseur au bout d'un moment ça fait mal! Il m'est aussi arrivé, lors par exemple de "grands nettoyages" de descendre trois fois une ou deux poubelles dans la même journée...

    Je m'en vais consulter ton article sur les produits maison, ça m'intéresse! Je nettoie déjà les vitres à l'eau chaude salée, bien plus efficace que les trucs qu'on trouve en supermarché... (véridique, ma vitre est encore propre alors que je l'ai pas nettoyée depuis deux mois '^' en début d'année, je l'avais lavée au St-Marc-machin-multipolyvalent; en moitié moins de temps on voyait plus au travers tellement elle était sale :') quoi moi raconter ma vie? Naaaan!) Je crois que je vais même te faire un peu de pub histoire de convertir mon entourage ^^

    Du coup, j'ai des questions!
    >Pour la lessive à la main, est-ce que ton savon spécial est trouvable en grande surface? (je sais pas où sont les magasins bio par chez moi... et comme je fais tous mes trajets à pieds ou à vélo, j'aimerais bien ne pas marcher deux heures pour en trouver un... '^') (en plus, vu que j'ai la flemme de descendre à la laverie, ce serait carrément trop bien de pouvoir faire mes lessives à la main! Trouver une bassine, nouvel objectif.)
    >Pour la douche! Je possède un pain de savon à l'argile. J'attends d'avoir terminé mes vieux flacons de gel douche (que j'ai tendance à vouloir conserver pour une raison inconnue... je réfléchis d'ailleurs à en faire des pots à crayons. Idée nulle ou pas?) pour l'utiliser. Par contre, niveau shampooing... ?
    >Pour le tissu, je suppose que tu l'achètes en magasin spécialisé? Personnellement (pour les sacs en tout cas) j'ai une quantité faramineuse de sacs en plastique réutilisables (et assez solides en passant) que j'utilise donc dès que j'en ai besoin. Par contre, pour le reste... (genre les mouchoirs par exemple, que j'utilise super souvent...)
    >Papier recyclé! Est-ce que je peux le trouver en grande surface? (et oui je connais seulement le rayon pâtes du supermarché où je fais mes courses '^')

    Edit: ... (tu as trouvé où ta coupe menstruelle? Si je convertis le pris des serviettes en légumes, je suis sûre de pouvoir manger deux fois plus '-' ok j'exagère....)

    Bon... j'ai fini mon pavé... '^' je vais m'y mettre dès maintenant! Merci pour ces astuces et conseils :3 (pis ça m'obligera à manger des légumes... '^')

    9
    Lundi 25 Avril 2016 à 13:33

    Moi j'aime bien descendre les poubelles, monter et descendre les escaliers ça fait faire des exercices.

    10
    Lundi 25 Avril 2016 à 13:52

    Haha, comme si tu descendais tout à pied alors qu'on a un ascenseur Gin! :p 

    Chiki, je suis contente que l'idée te plaise! :)

    Comme tu as plusieurs questions et que je comptais justement faire le point dans un article à la sortie du nouveau site, je pense y répondre via l'article si tu n'es pas trop pressé! Je compte justement faire le point sur mon évolution, il est un peu temps! D'autant que ces 4 derniers mois j'ai perdu un peu le fil à cause de mes voyages, ça me permettra aussi de me remettre dans le droit chemin! Même si Gintoki est toujours motivé à descendre les poubelles de rebut de Speed Burger. x)

    N'hésite pas si tu as d'autres questions, je répondrais à toutes dans mon article. Je le ferai au plus tard la semaine prochaine!

    11
    Lundi 25 Avril 2016 à 14:17

    Merci :3 je ne suis pas trop pressée (en fait j'attendais ta réponse pour faire mes courses '^' mais ça devrait aller jusque là ^^) (au fait, Gintoki c'est un modèle unique? Moi quelqu'un qui aime bien descendre les poubelles je le prends de suite en colloc'!!)

    D'accord, et encore merci! :)

    12
    Mardi 26 Avril 2016 à 23:15

    D'accord! Je vais faire vite alors :D 
    (Et sinon je pense qu'il est vraiment unique et je ne préfère pas qu'il soit cloné ! ♥ ) 

    13
    Mardi 26 Avril 2016 à 23:30

    Merci ^^
    (Je comprends que tu préfères qu'il y en ai qu'un ^^ un modèle unique ça n'a pas de prix :3)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :