•     Aujourd’hui j’achève enfin une phase essentielle de ma déconstruction/construction. J’ai terminé le « challenge » de Marie Kondo (je t’en parlerai bientôt dans des vidéos). Chaque objet dans ma maison a désormais une place attitrée. Les affiches et les petits souvenirs sont les derniers éléments à placer dans les jours à venir. Le hasard fait que cela tombe le jour de la Saint Valentin, jour qui fête l’amour (et l’argent). Ce soir je la passe seule, ou plutôt seule dans la réalité car on vit notre couple à distance. Cette année je passerai la Saint Valentin un autre jour que le 14 février et aujourd’hui je fais simplement une déclaration à moi-même.

    Cela fait maintenant 5 ans que je recherche mon identité. Son identité, on la cherche depuis toujours bien sûr. L’adolescence est aussi l’un des moments clé pour la découvrir… Avec le recul, je pense que cette phase se termine dés qu’on a trouvé la réponse. Et tout bêtement, cette réponse, on naît avec. Je viens de le comprendre il y a quelques jours.

     Il y a quelques jours, justement, je suis tombée sur un article de Florence Rivières intitulé : Le nom qu’on choisit. Il est arrivé pile à temps pour combattre mes doutes. Je m’étais déjà faite cette réflexion en voyant plusieurs artistes changer de nom. Sirithil qui devient Florence Rivières, KR0NPR1NZ qui devient Ilya Kuvshinov, Anarkia qui devient Hélène Rock, Zombiesmile qui devient Mikiko… Si vous ne les connaissez pas, sachez que toutes ces artistes (femmes) ont abandonnés leurs pseudonyme, mûrement réfléchis pour la moitié, pour reprendre leurs vraies noms.

    Je te déclare mon nom - Saint Valentin

      La seule photo de moi au naturel (#nomakeup) que je supporte. 
    Derrière "Lawlie" se cache ainsi Priscille A. Dhesse. Dites Bonjour!

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • En automne dernier, Hélène annonçait qu’elle cherchait une partenaire pour un swap de Noël. Pour quelqu’un d’autre le concept peut paraître banal mais pas pour moi à ce moment-là. J’étais en plein Morning Miracle et challenge minimaliste avec Marie Kondo en faisant aussi de mon mieux pour améliorer mes habitudes zéro déchet. Pour couronner le tout, je ne suis pas très « généreuse » de nature dans le sens où je ne pense pas à offrir de cadeau aux gens tant que je n’ai pas identifié d’éléments qui puisse réellement leur servir ou leur faire plaisir. En bref, peu de conditions semblaient réunies pour réaliser un swap pourtant la curiosité sur les possibilités malgré mes « restrictions » a pris le dessus sur ma peur de décevoir. Je me suis donc proposée et Hélène m’a choisi parmi d’autres, ce dont je suis ravie ! J’avais d’ailleurs totalement confiance en sa sensibilité et son intelligence qui promettait un super échange, ce qui est arrivé ! Vous pouvez aussi lire son article sur ce qu’elle a elle-même reçu ici : [Lifestyle #22] Swap avec Priscille.

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Mon backpack de Noël illustré! 

    En mi-décembre je partais à l’aventure pour un peu plus d’un mois. Je commençais par un voyage à Florence (Italie) avec mon amoureux pour refaire le parcours de Robert Langdon dans Inferno, un livre que j’apprécie particulièrement. J’en reparlerai plus tard une fois les photos et vidéos triées. De retour en France je devais passer par Angers, Alésia, Dijon, Besançon, Marseille puis Montpellier en un mois pour les fêtes. Tout ne s’est finalement pas déroulé comme prévu mais les déplacements ont tout de même été nombreux !

    Pour suivre le rythme mon bagage devait être réduit - je prends toujours mon backpack avec moi en cabine - tout en me permettant de tenir plus d’un mois de fêtes sans passer pour une souillon. Ma seule solution était de partir avec un sac minimaliste comportant des essentiels compatibles pour des soirées. Comme toujours, la difficulté du challenge m’enjouait particulièrement !

    Malgré les « capsules » et « backpack » minimalistes qu’on peut voir notamment sur Pinterest, qui recommandent des vêtements très basiques aux teintes neutres, j’ai suivi le conseil de Marie Kondo de ne porter que des vêtements qui me rendent heureuse. Je venais d’acheter la plupart d’occasion pour reconfectionner ma garde-robe, toujours selon son conseil.

     

    Au total, j’ai sélectionné une vingtaine de vêtements y compris ceux que je portais à mon départ pour l’aéroport à savoir :

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Zero Déchet - L'évolution

     

      En septembre je vous annonçais que je me lançais dans un nouveau mode de vie : le Zéro Déchet. Neuf mois plus tard, il est donc grand temps de faire le point sur mon avancée!

    Les premiers mois, jusqu'en novembre je dirai, l'organisation était assez complexe. J'ai pris mon temps pour  changer mes habitudes et l'agencement de mon bazar. Je n'ai pas voulu tout liquider trop rapidement pour un changement drastique car cela serait revenu à produire plus de déchets pour ensuite en produire moins. J'ai donc patienté plusieurs semaines, le temps que mes réserves non bio et/ou non renouvelables soient liquidées. En parallèle je me suis fixée un objectif précis que je respecte encore aujourd'hui :

    Lire la suite...

    Pin It

    9 commentaires
  • Mon objectif  "Zéro Déchet"

    Vous en avez forcément entendu parler sur le net ou peut être à la tv (est-ce qu'ils passent encore des trucs intelligents là-bas?) et il devait certainement être accompagné d'un nom devenu "emblématique" : Béa Johnson. Mais dans l'article où j'ai découvert ça en début d'année, ce n'était pas elle qui parlait de son expérience mais une étudiante. A vrai dire je connaissais déjà cette façon de vivre chez des personnes Pro-nature et environnement que j'ai rencontré depuis mon adolescence. Car je m'intéresse à l'environnement depuis le collège et j'ai même fait une licence dessus. Il n'y a pas d'âge pour se rendre compte de la valeur du sol sur lequel on vit. Mais bref! J'ai lu cet article et malgré toutes les connaissances que j'avais et que j'ai encore sur le sujet, ce n'est pas le principe écolo qui m'a frappé le plus mais juste une phrase de cette demoiselle interviewée , que je cite maladroitement de mémoire  : 

    "" A la base ce n'était pas vraiment pour suivre un mouvement écolo et plus respectueux de la nature que j'ai décidé de relever ce défi et de changer de vie, mais simplement parce que j'en avais marre de descendre les poubelles toutes les semaines.""
     
    … C'est parfaitement moi!! Bon ok, j'habite au 4ème étage, j'ai un ascenseur et le local à poubelle est juste à côté de la porte d'entrée de l'immeuble. Ça doit me prendre 2 min pour les sortir… Mais quand même! Et puis ça déborde de partout, en 3 jours elle est déjà pleine à craquer alors que tu n'as presque rien mangé à cause de ton budget d'étudiant ridicule! Mais malgré tout tu les descends chaque semaine et elles font presque ta taille si tu les superposes!! C'est ça qui m'a réfléchir en premier lieu et non le côté écolo de la chose, même si je trie déjà. Mon problème de fainéantise m'empêchait de descendre les poubelles chaque semaine sans retard ou sans râler. Quelles solutions s'offraient à moi si je ne voulais pas faire d'effort pour sortir ces poubelles ? Les supprimer. Tout simplement. 
     
    Me voilà donc au début septembre 2015, après m'être interrogée et documentée sur la question, à me lancer dans ce défi de Zéro Déchet. Oui je suis étudiante, oui ça doit paraître insurmontable et chiant, oui vous êtes en train de me prendre pour un Alien et vous vous imaginez déjà que je vais devoir payer une fortune pour ne plus avoir à prendre 2min de mon temps le mardi soir pour descendre à la benne. Mais non, je ne crains rien, ni l'avis de mon copain qui trouve ça ridicule, ni celui du boucher qui va me regarder d'un drôle d'air quand je vais lui montrer un bocal vide en lui disant "met la viande dedans steuplait!", ni l'avis de ma banque. Ce soir je vais jeter mes dernières poubelles de l'été avant de me lancer pleinement dans l'aventure et quoi que vous en disiez, je trouve ça super fun
     
    Voici comment je vais procéder et si cela intéresse des personnes j'en serai plus que ravi! Ça nous fera un sujet de discussion en plus! Je vais scinder en quelques étapes que je trouve primordiales pour me lancer :

    Lire la suite...

    Pin It

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique